Le portrait de Marie Guillaud

Tout au long de la campagne, vous avez pu retrouver la présentation de membres de Génération Wasquehal, afin de mieux nous connaître.

Aujourd’hui, c’est Marie, notre porte-parole et tête de liste, qui se révèle à vous, en toute sincérité.

TIV_0186-3-ModifierBonjour,
Je suis Marie Guillaud, j’ai 39 ans, je suis mariée et l’heureuse maman d’un petit garçon de 3 ans.

Où je vis…
Je vis dans le centre de Wasquehal depuis bientôt 10 ans. Pourquoi Wasquehal ? Parce que c’est une ville au cœur de la métropole lilloise avec un réseau de transports en commun indéniable, mais surtout parce que c’était une ville où il faisait bon vivre avec un énorme tissu associatif et où les habitants semblaient être la priorité.

2 ou 3 choses sur moi…
Auparavant, j’ai travaillé dans deux gros cabinets d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, implantés à Villeneuve-d’Ascq et à Marcq-en-Baroeul, je suis actuellement salariée dans une foncière Lilloise depuis 8 ans– Je m’occupe de la comptabilité dans son intégralité en secondant le directeur administratif et financier.

Comment est née cette envie de vous engager?
C’est une histoire de famille . En grandissant entourée des miens qui « aiment » les autres et qui, surtout, se tournent vers eux pour leur rendre service, ça ne pouvait que couler de source. Mon père est d’ailleurs bénévole aux restos du cœur du Pas-de-Calais depuis 10 ans, et depuis un an, président (je profite de l’occasion pour remercier mes parents pour leur éducation, les valeurs inculquées, et pour avoir fait de moi ce que je suis aujourd’hui).

Moi-même, durant mes études, j’ai été bénévole dans une association CLE « compter lire écrire » qui aide aux devoirs des enfants en difficulté.

Mais une chose est sure : JAMAIS je n’aurais pensé m’intéresser à la politique et encore moins m’y engager.

Qu’avez vous envie d’apporter à votre ville?
Les affaires qui ont été découvertes par la Cour des Comptes, mais aussi les décisions arbitraires, non concertées, de Mme Ducret et de son équipe envers 48 parents d’élèves inscrits à l’école Montessori, y compris sa méprise et son arrogance envers les habitants et les acteurs de la ville, m’ont conduite à approcher ce milieu, pour comprendre, lutter, et nous défendre.

Malheureusement cette affaire n’était qu’un début : s’en sont suivis d’autres mesures plus drastiques les une que les autres : le banquet des aînés, la ferme Dehaudt et TOUTES les autres associations, suppression de Wasquehal plage, hausse des tarifs des frais de cantine et garderie, etc.

Qu’il faille assainir les finances de la ville et les redresser, certes. Mais pas n’importe comment!
Comment dans une ville comme Wasquehal, peut-on porter atteinte à ce point à l’enfance, à la petite enfance, aux seniors et mettre à mal les associations, touchant ainsi toutes les couches de la population?

L’association Génération Wasquehal a donc été créée pour dénoncer toutes ces décisions et ces actes qui vont à l’encontre de l’intérêt général, à l’encontre de l’intérêt des habitants.

Qu’est-ce qui distingue votre engagement citoyen des politiciens présents à Wasquehal?
L’annulation des élections se profilant, l’idée nous est venue de monter une liste en vue des éventuelles élections partielles. Nos actions, sur le terrain, nous ont permis de rencontrer les habitants, et nous nous sommes très vite rendus compte que, comme nous, vous en aviez assez des promesses non tenues, des actions purement électoralistes, des problèmes d’ego et de carrières politiques .
Nous avons donc décidé d’ « agir pour ne plus subir »

Conscients de la responsabilité de participer à une élection, nous avons voulu nous assurer d’avoir, au sein même de notre groupe, des personnes compétentes avec une réelle envie d’implication, et une motivation débordante au service de la ville et des habitants.

Et à notre plus grande surprise, nous n’avons pratiquement pas démarché pour intégrer les colistiers: ils sont dans la plus grande majorité, venus d’eux-même, séduits par notre état d’esprit, notre envie sincère de bousculer les codes et notre motivation de rendre la ville aux habitants. Mais surtout de mettre leurs compétences au service des habitants.

Ce qui soude les membres de Génération Wasquehal et moi-même, c’est le bon sens : rendre à Wasquehal et ses habitants, du mieux-être, du bon vivre. Nous souhaitons tous sortir Wasquehal des guerres politiciennes, lui redonner l’aura perdue . Nous pensons que chaque habitant peut apporter sa pierre à l’édifice et qu’ENSEMBLE, avec des compétences conjointes et cumulées, nous pouvons élaborer une autre politique.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre programme qui lui ne descend pas d’un parti politique, ou d’une idéologie, mais qui a été élaboré par Nous, avec VOUS. Nous sommes allés à votre rencontre pour confirmer ou infirmer nos idées et pour y ajouter les vôtres.

Vous ne trouverez pas de promesse non-réalisable. Si nous voulons assainir les finances, des promesses électoralistes irréalisables et coûteuses ne pourront être tenues, et nous aurions commencé à vous mentir avant même les élections. C’est hors de question.

Comment trouvez-vous du temps pour Génération Wasquehal dans votre vie de famille et professionnelle ?
Pendant cette campagne, très dure, très intense, j’ai du mettre de coté le sport, tous mes loisirs, écourter sérieusement mes nuits, et malheureusement m’isoler de mes amis ( heureusement qu’ils sont compréhensifs), tout en dégageant le maximum de temps pour la petite famille (j’en profite, au passage, pour remercier mon conjoint qui a eu la grande patience de comprendre un emploi du temps surchargé)
Coté vie professionnelle, je suis actuellement salariée, et le mandat de Maire est une mission qui ne demande pas 100, mais 200% d’implication. Si vous, habitants, vous me faites l’honneur de me confier ce mandat, je démissionnerais immédiatement afin de remplir cette fonction entièrement.

Comment me rencontrer?
Je n ai pas attendu d’être en campagne pour faire mes courses dans les commerces de proximité. Alors vous pouvez me rencontrer dans le centre, le mercredi ou le samedi, et même le dimanche matin. Je cours également le long du canal, et j’effectue mes courts déplacements en vélo (mon fils ne demande que ça). En famille, nous nous rendons régulièrement à la ferme Dehaudt, à la plaine de jeux.

Quel que soit l’issue du scrutin, je ne changerai pas ces habitudes, je continuerai à être comme vous, une habitante de Wasquehal.

Vous pouvez également me joindre via le téléphone de Génération Wasquehal, ou laisser un message sur notre Facebook, ou sur ce blog: j’y réponds moi-même!

Couv-test-brochure
« Dimanche, je compte sur votre vote,
nous comptons tous sur votre soutien,
pour vous et avec vous. »

mgapnps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *